Saisir le Conseil de Prud'hommes sans tarder, et tout lui demander par ABACUS AVOCATS

Par: Abacus Avocats  18/10/2014
Mots-clés : Avocats, Droit Du Travail, Licenciement

Si vous avez un différend avec votre employeur privé, saisissez le Conseil de Prud'hommes sans tarder. La loi dite de sécurisation de l'emploi, de juin 2013, a réduit la prescription concernant les demandes de salaires de cinq à trois ans. En outre, si votre contrat de travail a été rompu, vous n'avez plus que deux ans pour saisir le Conseil de Prud'hommes après cette rupture. Donc, que vous alliez devant le Conseil de Prud'hommes avec ou sans avocat, dépêchez-vous... Sachez aussi qu'il n'est pas question de revenir plusieurs fois devant le juge prud'homal pour un même contrat de travail (par exemple, d'abord pour contester un licenciement, puis dans une deuxième affaire pour demander des rappels de salaire). Il faut donc tout demander dans la même affaire. Toutefois, vous pouvez introduire de nouvelles demandes jusqu'à ce que le juge ait statué, y compris en appel.

Mots-clés : AGENT PUBLIC, Avocats, Droit Administratif, Droit Civil Général, Droit Du Travail, Fonctionnaire, Licenciement, Prudhommes, Salaires,